Le financement des ACI

En tant que structure ayant une activité reconnue d’utilité publique, les structures porteuses de chantiers d’insertion peuvent bénéficier de différentes aides, notamment publiques mais aussi privées, permettant d’assurer la réalisation du projet associatif.

Plusieurs documents récapitulatifs permette de dresser un panorama des aides mobilisables aux différentes étapes de développement du chantier d’insertion:

l’aide au poste en CDDI, selon le montant socle et avec de 1 à 10% complémentaire sur une part modulable lié à des objectifs (public, sortie et encadrement)

– les aides publiques complémentaires :

  • Conseil Régional (fonds de transition ESS; appel à projet chantier école pour les chantiers formation)
  • Conseils départementaux (un complément d’aide au poste pour les bénéficiaire du RSA dont le montant est fixé par chaque département, ainsi que, selon les CAOM, un complément spécifique pour l’accompagnement et l’encadrement)
  • Collectivités locales (les communes et intercommunalités peuvent soutenir les ACI, selon leurs compétences)

– les aides privées: fondations et mécénat

Il s’agit ici d’un premier panorama global. En fonction de votre territoire, de votre secteur d’activité et de votre projet associatif, d’autres aides sont mobilisables, que ce soit au niveau local ou au niveau des collectivités territoriales.

 

Les commentaires sont fermés.