Accueil

CHANTIER école Bourgogne-Franche-Comté regroupe les adhérents

au réseau national des Entreprises Sociales Apprenantes CHANTIER école

 

CHANTIER école est aujourd’hui le premier réseau national  de l’insertion par l’activité économique. Il regroupe 700 adhérents, structures portant le dispositif Ateliers Chantiers d’Insertion (ACI) dans le cadre de l’’IAE. A travers l’organisation et la mise en place d’actions du type  chantiers d’insertion ou chantiers de formation, les ACI développent une démarche pédagogique où s’articule une dimension de formation qui prend appui sur une dimension de production. Celle-ci se décline dans le cadre des dispositifs de la formation professionnelle, mais aussi, et surtout aujourd’hui, dans le cadre des dispositifs de l’IAE, et plus particulièrement des ACI.

 


L’ensemble du Conseil d’Administration et moi-même nous associons à la Déléguée Régionale Anne-Claire LEBASTARD, pour vous adresser nos meilleurs vœux pour cette année 2020, que l’on vous souhaite riche de projets, d’envie, de consolidation et de progrès.

Une année riche de changement, …

Avec l’application du Pacte d’Ambition et la création de 100 000 postes supplémentaires pour l’IAE, la « réforme » de l’insertion devenue inclusion développe ses actions en 2020 pour atteindre sur cette fin d’année le déploiement du contrat passerelle et des CDI Inclusion Séniors pour les plus de 55 ans, et la fin de l’agrément IAE. Si des décrets devront poser les contours du contrat de professionnalisation ainsi que la refonte de la Gouvernance de L’IAE dans nos territoires, par la suppression du CDIAE au profit de déclinaison plus locale par bassin d’emploi via les CTA ; l’émergence d’un Conseil Régional de l’Inclusion par l’Activité Economique posera inévitablement des questions d’arbitrages au sein de nos réseaux et entre nous.

Loin des Chapelles, … mais sans cathédrale.

Après la réorganisation et l’adéquation des actions des réseaux régionaux de l’IAE entre eux, les démarches et actions communes fleurissent, que ce soit notamment à travers la professionnalisation des permanents des structures et /ou la formation des salarié-e-s polyvalent-e-s ; la vitalité du secteur prouve si cela était encore à prouver, de la capacité des acteurs à construire ensemble, aux profits des publics, en intelligence, sans strate supérieure, ni organe de régulation ou fédérateur (du type inter-réseaux). Entre besoins des publics et besoins des structures, les réseaux composent ensemble, et le nôtre, dans la continuité de sa reconnaissance auprès des pouvoirs publics, construit et travaille à développer la démarche outillée Chantier école sur les territoires, et concourt à professionnaliser nos structures adhérentes.

Tournée vers l’action, ….

Pour la cinquième année, notre association régionale développera des propositions à destination de vos structures et avec vous. L’enjeux d’outillage de vos salariés sera au coeur de nos priorités ; développement de solutions d’étude du modèle économique, base de ressource régionale, catalogue de formation régional, formation en situation de travail des salariés en parcours. Nous accompagnerons les évolutions de vos structures notamment en travaillant sur le développement des activités innovantes en matière de recyclage. La rencontre et la production commune seront nos modes d’actions : rencontre de CIP, Groupes de pairs encadrants techniques, temps territoriaux à destination des directions.

Visibles et visibilité …

A travers le focus porté sur nos structures, nous devons amplifier la visibilité de nos actions et places sur nos territoires et nous inscrire auprès de tous comme des acteurs économiques incontournables. A travers la montée en compétences de nos publics, les rendre plus visibles auprès des employeurs, reste une priorité dans un contexte économique plus favorable.

S’ouvrir, ouvrir nos structures, expérimenter, construire avec d’autres, …

Cette société qui change offre des opportunités et là où les codes de « l’ancien monde », s’effritent, de nouveaux modèles de coopération et d’emplois émergent, l’urgence du décloisonnement à tous les niveaux s’impose comme une des solutions du vivre ensemble et faire autrement, que ce soit dans nos structures et/ou dans le regard et le factuel que nous devons créer avec d’autres. Le rapprochement des ACI, notamment celle sur les activités du développement durable (Recyclage/réemploi, Maraichage, …) avec d’autres dynamiques de territoires habillées en Tiers-Lieux, pose une évidence, notamment dans la fonction commune apprenante et comme rempart à l’illectronisme.

Jean-Christophe THIOLOT
Président  de CHANTIER école Bourgogne-Franche-Comté


adherents

Cliquez sur l’image pour découvrir

partenaires

Cliquez sur l’image pour découvrir

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.