Jeunes pauvres – Quelles mesures et définitions ?

L’INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l’éducation Populaire) vient de publier une nouvelle fiche repère visant à donner du contexte sur la pauvreté chez les jeunes (entre 18 et 24 ans).

Cette fiche rappelle la difficulté de mesurer la pauvreté des jeunes, population plutôt marquée par des revenus souvent non déclarés (type alternance, ou encore petit boulot) et n’ont pas accès aux RSA (accessible à partir de 25 ans). En effet, en France, pour définir la pauvreté,  il est courant de s’intéresser aux conditions de vie et aux normes de consommation.

Ainsi, la fiche nous indique  » La pauvreté monétaire touche davantage les jeunes : en 2017, 20 % des 18-29 ans, soit près de 1,7 million de jeunes, ont un niveau de vie mensuel inférieur à 1 041 euros contre 14 % des personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont la personne de référence n’est pas étudiante ».

Les jeunes ne sont pas le public prioritaire de l’Insertion par l’Activité Economique, et doivent se diriger vers d’autres  dispositifs tels que « la garantie jeune ». Pour autant, les jeunes ne sont pas absents des SIAE, certains de nos ACI adhérents ont d’ailleurs fait des jeunes leur public cible.

La fiche-repère est disponible dans son intégralité en suivant ce lien.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.